L'ATHEROSCLEROSE : STENOSE CAROTIDIENNE

Définition.

La sténose carotidienne est une lésion de la carotide à type de rétrécissement du à la maladie athéromateuse (artériosclérose). La plaque athéromateuse, constituée de lipides, glucides, tissus fibreux et dépôts calcaires, peut se fracturer à l’intérieur de la carotide et entraîner soit une embolie cérébrale soit une occlusion de l’artère. Ces plaques d’athérome se développent surtout au niveau des bifurcations en raison des turbulences du flux sanguin. Chez l’homme, la bifurcation carotidienne est située au niveau du cou, de chaque côté environ 2 cm plus haut que la pomme d’Adam.


Symptomes et diagnostic.

La sténose carotidienne peut être asymptomatique et découverte au cours d’un examen médical par votre médecin généraliste ou par un médecin spécialiste (angiologue, cardiologue), ou lors d’un examen (par exemple une échographie faite pour voir la glande thyroïde). La sténose carotidienne peut être symptomatique avec des manifestations regroupées sous le terme d’Accident Vasculaire Cérébral. Il peut s’agir d’un accident transitoire régressant sans séquelle en moins de 24 h ou d’un accident constitué entraînant des séquelles plus ou moins importantes. Les manifestations cliniques sont en rapport avec la localisation et l’importance du territoire cérébral atteint : Le cerveau est irrigué par quatre artères. Il existe deux artères carotides et deux artères vertébrales droites et gauches. Ces artères se réunissent à la base du cerveau, à l’intérieur du crâne, et distribuent le sang à la totalité du cerveau. Dans la majorité des cas, lorsqu’une artère se sténose (rétrécit), progressivement le réseau de suppléance se développe et assure une oxygénation normale du cerveau.